SNUDI-FO 44
2 place de la Gare de l’Etat 44200 NANTES / 02 28 44 19 20 / snudifo44@wanadoo.fr


36 semaines, pas une de plus !
Publié; le 15 juin 2017 | SNUDI-FO 44

36 semaines, pas une de plus !

Le décret Blanquer tourne le dos à l’exigence d’une semaine de 4 jours pour tous sur tout le territoire national, sur 36 semaines !

Il permet à chaque commune d’établir des horaires hebdomadaires particuliers en modifiant le calendrier scolaire national à sa guise et en revenant en particulier sur les 36 semaines d’enseignement ; le ministre évoquant lui-même la possibilité d’aller jusqu’à 40 semaines.

FO a voté contre le décret qui poursuit l’offensive contre notre statut de PE, fonctionnaire d’État …

Chaque commune, chaque EPCI pourrait déroger au calendrier scolaire national des 36 semaines de classe fixant les congés scolaires. Le décret ouvrirait la voie à des calendriers locaux par école dépendant de chaque PEdT. Ainsi à Fos-sur-Mer, le maire entend limiter la classe aux seules matinées, avec récupération sur les congés scolaires.

… et menace nos garanties statutaires nationales

Dans ces conditions, comment garantir le droit à mutation si chaque territoire est soumis à un calendrier scolaire différent et donc à une définition particulière des obligations réglementaires de service ?

Comment garantir le respect des obligations réglementaires de service du corps des PE notamment pour les titulaires-remplaçants, les compléments de service et les postes fractionnés, sauf à aggraver davantage l’annualisation dont ils sont déjà victimes ?

Pour FO c’est 36 semaines pas une de plus !

D’ailleurs, le code de l’Éducation le dit : « L’année scolaire comporte trente-six semaines au moins réparties en cinq périodes de travail, de durée comparable, séparées par quatre périodes de vacance des classes (…) », et en aucun cas une année scolaire définie en un nombre de jours, annonciatrice d’une annualisation qui ne dit pas son nom.

- Pas de rentrée des enseignants avant le 1er septembre ; sortie le 1er juillet

- Attribution du pont de l’ascension sans récupération

- Respect du Code de l’Education qui fixe la durée de l’année scolaire à 36 semaines

- Pour un calendrier scolaire national de 36 semaines et pas une de plus !

- Maintien d’un calendrier national unique pour les écoles, les collèges et les lycées intégrant le rythme 7/2

cale






SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo