https://www.facebook.com/pg/snudifo...

|couper{150}|attribut_html)" />

SNUDI-FO 44
2 place de la Gare de l’Etat 44200 NANTES / 02 28 44 19 20 / snudi44fo@gmail.com https://www.facebook.com/pg/snudifo...


Réforme des retraites : les Professeurs des Ecoles sont en 1ère ligne
Publié; le 12 septembre 2019, mis à jour le 13 septembre 2019 | SNUDI-FO 44

- Jusqu’à 40 % de pension en moins pour les Professeurs des Écoles !

- France Info avance une perte sèche de 478€/mois en moyenne pour un enseignant, ce qui n’a pas été démenti par le ministre.

LE PROJET MACRON – DELEVOYE CONTRE LES RETRAITES EST INSUPPORTABLE !

IL DOIT DISPARAITRE

TOUS A PARIS LE 21 SEPTEMBRE

PDF - 326.5 ko
4 p analyse de l’UD FO 44

Si elle voyait le jour, cette réforme serait une catastrophe pour tous les salariés, tous les fonctionnaires et plus particulièrement pour tous les Professeurs des Écoles.

C’est la logique de la réforme. Ainsi ce projet prévoit de calculer le montant des pensions sur la base des rémunérations de toute la carrière et non plus des 6 derniers mois en y intégrant les primes perçues.

Mais pour les fonctionnaires que sont les personnels de l’Éducation nationale, la disparition du calcul sur les 6 derniers mois qui sont les plus avantageux entraîne une 1ère perte financière considérable.

De plus, les primes pour les Professeur des Écoles sont quasiment inexistantes. Leur intégration dans le calcul du montant de la retraite aboutit à une 2ème perte financière tout aussi conséquente.

Complément d’InFOs / Chiffrage :

(cliquer pour suivre le lien)

Alors pourquoi cet acharnement à vouloir encore « réformer » nos systèmes de retraites du public et du privé ?

Les retraites représentent une masse financière considérable : près de 308 milliards en 2016 pour 17,2 millions de retraités (soit une pension moyenne faible de 1 532 € brut/mois). Cet argent provient des cotisations retraites et du Budget de l’Etat. En effet, pour nous, fonctionnaires, soumis à une retenue pour pension, la pension de retraite est une dette publique, conformément à notre statut que le gouvernement veut détruire. Cette masse financière qui n’alimente pas la spéculation boursière suscite depuis toujours les convoitises de la Finance qui n’a jamais accepté que les fonds de la Protection sociale conquise à la Libération lui échappent.

Le prétexte de l’équilibre financier des retraites est donc un leurre, personne ne peut prédire ce que seront l’économie et la démographie françaises dans 10 ans.

Par contre, de l’argent il y en a, s’il en faut, pour les retraites : 50 milliards d’euros vont être versés en 2019 aux actionnaires tandis que cette année l’évasion fiscale prive de 100 milliards d’euros le budget de l’État.

Baisser les retraites, comme le permettrait le système par points, vise donc des objectifs uniquement comptables :
- diminuer la part des retraites des fonctionnaires dans le budget de l’État et casser leur Code des pensions civiles,
- poursuivre la baisse des cotisations sociales (le salaire différé) que doivent verser les employeurs,
- faire main basse sur les réserves financières de certains régimes particuliers de retraite,
- inciter les travailleurs qui le pourront à rechercher un complément de retraite par capitalisation par une épargne individuelle dans les Assurances Vie et Fonds de pension aux mains de la Finance.

Yves VEYRIER, Secrétaire Général de la confédération FO, a prévenu :

FO n’ira pas « négocier les réglages d’un système qui supprime les régimes existants », ni « cautionner une mécanique qui demain donnera aux gouvernements futurs tous les pouvoirs », « si le gouvernement ne nous entend pas, s’il faut aller à la grève, nous y sommes prêts ! ».

Le rapport de force s’engage :

c’est le sens de la manifestation nationale de FO à Paris le 21 septembre pour le retrait de ce projet de destruction de nos systèmes de retraites.

Inscrivez vous pour monter à Paris au snudifo44@wanadoo.fr par email, les places sont ouvertes à tous et la participation est libre. (départ de Nantes en TGV à 9H18 / retour à Nantes à 20h29)

cale






Documents Liés
)
4 p analyse de l’UD FO 44
PDF - 326.5 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
FO est prête à aller à la grève et propose de rejoindre, par un appel interprofessionnel, la grève unie des syndicats de la RATP et des transports à compter du 5 décembre pour mettre en échec le projet Macron/Delevoye.
Suicide de notre collègue C. Renon / Communiqué de presse de l’UD FO 44 à ses syndiqués "FO" et au-delà à tous ceux qui sont attachés à l’École Républicaine
21 septembre : la détermination s’exprime
Réforme des retraites : les Professeurs des Ecoles sont en 1ère ligne
Les fonctionnaires comme les salariés du privé : TOUS perdants !
Le 21 septembre tous à Paris pour nos retraites
4 / 13 / 19 mars : qui fait quoi ?
Le Sénat a propose 3 jours de carence pour les fonctionnaires
Annonces d’Emmanuel Macron : le compte n’y est pas
Répondre à l’urgence sociale DECLARATION DE LA COMMISSION EXECUTIVE 13 12 18
Tous en grève le 9 octobre
ParcourSup : 400 000 élèves sans affectation !
Respect des droits fondamentaux des migrants et demandeurs d’asile
13 mars 2018 : XXVIIème Congrès de l’Union Départementale CGT-FO 44
Notes sur le BUDGET 2018 ... partie 2 (pour le 1er degré)
Notes sur le budget : 1ère partie
Toutes et tous en grève le 16 novembre !
Bilan et suites de la mobilisation du 10 octobre 2017
Grève fonction publique le 10 octobre / mobilisation interprofessionnelle en novembre
Toutes et tous en grève le 10 octobre 2017 !
1 | 2 | 3 |>
SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo